arnache

⇒ARNAC, ARNAQUE, ARNACHE, subst. masc.
Argot
A.— Escroquerie, vol :
1. D'autres [du milieu] le tenaient [le banquier Oscar] pour le roi de l'arnaque.
A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 202.
B.— P. ext.
1. Tromperie, tricherie, en particulier au jeu. Le roi de l'arnaque.
P. méton. Jeu de foire qui trompe le client. Synon. tournevire (cf. Ch. VIRMAÎTRE, Dict. d'arg. fin-de-s., 1894, p. 13).
♦ Expr. Donner de l'arnac. Tricher. Flamber à l'arnache. Tricher au jeu. Faire de l'arnaque. Faire des affaires louches; escroquer :
2. Je connais des femmes, leurs hommes, ils s'arrangent, ils font de l'arnaque au marché noir.
AYMÉ, Le Passe-Muraille, 1943, p. 262.
Bonhomme à l'arnache. Homme rusé, intelligent :
3. ... lui, qui crie si fort, il ne l'a pas, il ne l'a jamais eu son bac. La figure du jeune garçon exprimait la stupeur. Il balbutia :
— C'est impossible! Il sait tout. C'est impossible! Et puis, songe un peu... Il doit être un jour ou l'autre nommé membre de l'Institut. Maintenant tout le monde en parle comme d'une chose sûre et certaine.
Lucien haussa les épaules.
— Aucun rapport! Il ne l'a pas, son bac, et ça ne l'empêche d'ailleurs pas d'être un bonhomme à l'arnache.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 39.
La rousse [« police de sûreté »] à l'arnache. Police en civil :
4. Calte, la rousse à l'arnache rapplique
Prends garde, les agents de police en bourgeois viennent
Dict. complet de l'arg. employé dans «Les Mystères de Paris », 1844, p. 42.
P. ell. L'arnaque. Même sens; p. ext. tout membre ou auxiliaire de la police :
5. Acrès! v'là l'Arnaque! ... En effet... quatre gardiens de la paix accouraient...
O. MÉTÉNIER, La Lutte pour l'amour, Études d'arg., 1891, p. 197.
2. Affaire louche ou désagréable. Tu parles d'une arnache (NOUGUIER, Notes manuscrites interfoliées au Dict. de Delesalle, 10 janv. 1900).
Orth. — Orthographié arnacq ds LARCH. Suppl. 1880; arnaque ds A. SIMONIN, Le Petit Simonin ill., 1957, p. 27; arnache, arnac et arnacle ds LA RUE 1954.
ÉTYMOL. ET HIST.
A.— Subst. 1. 1833 arg. arnache « tromperie » (Moreau-Christophe, Argot ds Dict. de la conversation cité par ESN. : Rousse à l'arnache, policier sans uniforme); 1837 (VIDOCQ, Voleurs; ibid. : Binelle à l'arnache, faillite frauduleuse); 1903 arnaque « ressource, expédient » (cité par ESN., s.v. harnaquer : dans l'argot des prostituées, en 1903 : Un gars d'arnaque, un garçon fertile en ressources); 2. 1849 arnaque (Le Jargon de l'argot réformé ds SAIN. Sources Arg. t. 1, p. 200 : Arnaque : agent de sûreté).
B.— Adj. 1837 arnache « illicite » (VIDOCQ, Vocab. ds SAIN., op. cit., t. 2, p. 112).
Déverbal de arnacher, arnaquer; dans l'hyp. de l'étymon renaquer, le sens « agent de sûreté » dérive du sens « témoigner sa colère, renifler, crier ».
BBG. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 297. — FRANCE 1907. — GUIRAUD (P.). Mélanges d'étymologies arg. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, n° 1, p. 62. — LARCH. 1880. — LA RUE 1954. — LE BRETON 1960. — MICHEL 1856. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 95, 234, 541. — SANDRY-CARR. 1963. — SANDRY-CARR. Manouche 1963. — TIMM. 1892.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • arnaque — [ arnak ] n. f. • 1833 arnache « tromperie »; de arnaquer ♦ Fam. Escroquerie, vol et par ext. Artifice, tromperie. C est de l arnaque ! Faire de l arnaque : tromper, tricher. ⇒ arnaquer. ● arnaque nom féminin (de arnaquer) Popula …   Encyclopédie Universelle

  • arnac — ⇒ARNAC, ARNAQUE, ARNACHE, subst. masc. Argot A. Escroquerie, vol : • 1. D autres [du milieu] le tenaient [le banquier Oscar] pour le roi de l arnaque. A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 202. B. P. ext. 1. Tromperie, tricherie, en… …   Encyclopédie Universelle

  • Armorial de la Maison Bonaparte — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des membres de la Maison Bonaparte. Sommaire 1 Avant Napoléon Ier 2 Sous le Premier Empire 2.1 Napoléon Ier …   Wikipédia en Français

  • Chœurs de l'Armée rouge — …   Wikipédia en Français

  • Domination Féminine — Dominatrice Illustration d une scène de domination Une dominatrice ou maîtresse est une femme qui accepte le rôle dominant dans le cadre de la pratique dominant/dominé. Pour Gilles Deleuze, le masochiste est essentiellement éducateur[1] …   Wikipédia en Français

  • Dominatrice — (Dominatrice scène vintage) …   Wikipédia en Français

  • Dominatrix — Dominatrice Illustration d une scène de domination Une dominatrice ou maîtresse est une femme qui accepte le rôle dominant dans le cadre de la pratique dominant/dominé. Pour Gilles Deleuze, le masochiste est essentiellement éducateur[1] …   Wikipédia en Français

  • FemDom — Dominatrice Illustration d une scène de domination Une dominatrice ou maîtresse est une femme qui accepte le rôle dominant dans le cadre de la pratique dominant/dominé. Pour Gilles Deleuze, le masochiste est essentiellement éducateur[1] …   Wikipédia en Français

  • Rodolphe Couthouis — est un acteur français. Il a débuté dans la série télévisée de France 3, Plus belle la vie, dans laquelle il a interprété Grégory, le patron de Seulement 10€.com, où Johanna Marci travaille. Filmographie 2008 : Les Liens du Sang de Jacques… …   Wikipédia en Français

  • Armorial des princes de l'Empire — Article principal : Armorial du Premier Empire. Cet article présente et décrit les armoiries des princes sous le Premier Empire. Sommaire 1 Les princes souverains 2 Les princes grands dignitaires 3 Les pr …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.